J’ai écrit tellement souvent à propos de la motivation mais plus j’apprends à ce sujet, plus je me rends compte que la motivation n’est pas si compliquée et qu’elle est accessible à tous et toutes.

Bien sûr, il existe de nombreux conseils qui peuvent aider, de nombreuses tactiques et stratégies que j’ai utilisées avec succès, mais tout se limite à deux choses et ces deux choses sont si simples que vous pourriez décider d’arrêter de lire mon texte immédiatement après que  après les avoir vues: 1) rendre les choses agréables et 2) utiliser une pression publique positive. Mais lisez la suite pour savoir comment utiliser ces deux choses pour vous motiver vers tout objectif.

C’est de la motivation, PAS de la discipline

Tout d’abord, rétablissons un peu les faits. Un certain nombre de lecteurs m’ont envoyé un courrier électronique pour me faire par de leurs objectifs : tout ce qui provient de l’exercice et de l’alimentation, tout pour être organisé et productif pour créer de nouvelles habitudes, etc. Tous me disent  qu’ils n’ont tout simplement pas la discipline pour s’en tenir à des choses très longues.

Mais en quoi consiste vraiment la discipline? C’est surtout une illusion, selon mon expérience.

Lorsque les gens disent que quelqu’un a de la «discipline», cela signifie vraiment qu’il a la motivation de s’en tenir à quelque chose.

J’ai déjà utilisé l’exemple de quelqu’un dans l’armée, un cas typique de quelqu’un qui aurait une discipline. Cet homme militaire pourrait se lever très tôt, préparer soigneusement son lit, faire une course tôt le matin, faire d’autres exercices, et faire généralement un travail discipliné tout au long de la journée.

Mais est-ce simplement parce qu’il est discipliné? Je pense que c’est principalement parce qu’il est dans une situation où il y a des pressions publiques (positives et négatives) pour faire toutes les choses énumérées ci-dessus. S’il ne les fait pas, il pourrait être décrié ou défier ou avoir l’air mauvais devant ses pairs. S’il le fait, il est un soldat exemplaire.

Il y a aussi le fait qu’après un certain temps, ces choses deviennent agréables pour lui. Il a l’impression de se contenter de rester en forme et de garder les choses soignées. Il apprécie le début de la matinée. Il se sent bien d’être consciencieux quant à son travail.

Donc, en fin de compte, ce n’est pas une qualité vague («discipline») qui lui permet de s’en tenir à ces habitudes, mais plutôt les deux secrets de la motivation: la pression et le plaisir public positif.

Ce que j’ai appris de mes expériences

Au cours des dernières années, j’ai expérimenté la réalisation de divers objectifs. Ce que j’ai appris m’a appris à plusieurs reprises que ces deux principaux principes de motivation sont tout ce dont vous avez besoin.

J’ai appris d’autres choses aussi, mais plus je m’accroche à mes objectifs, plus je me rends compte que ce sont ces deux thèmes qui persistent à plusieurs reprises. C’est vraiment étrange, en fait. Juste quelques objectifs comme illustration:

• Blogue. J’ai une présence sur le Web depuis ses balbutiements, même avant le Web, au moment où il y avait les « BBS » auxquels on se connectait par modem 14 k ! J’ai travaillé sur de nombreux projets auparavant, mais ils sont généralement terminés après un an, sinon après quelques semaines ou quelques mois. Quelque chose de plus m’intéressait. Mais il n’a pas fallu de discipline pour mettre « au monde » mon blog, mon site Web professionnel, mon Facebook professionnel et ma chaîne You Tube,  pas du tout ! C’est quelque chose que j’apprécie vraiment, et il y a le bonus supplémentaire de la pression publique positive (c’est vous, les lecteurs) qui m’avez motivé à le réaliser.

• Rédaction d’un livre. Il y a quelques mois, je me suis lancé dans la rédaction d’un livre. Je travaille sur le manuscrit de mon livre. J’avouerai que j’ai du mal à écrire ce livre, avec les réalités d’avoir un emploi temps plein, une famille, un blog. Je ne suis pas toujours mes propres conseils (bien que dans ma défense, j’ai appris à séparer les différents objectifs, donc je ne me concentre que sur un à la fois). Mais je fais mon livre avec les deux formes de motivation – la pression de réaliser mon manuscrit et celui de la pression publique positive (avoir vos commentaires, etc.).

Je pourrais vous donner  plusieurs autres exemples de la façon dont j’ai utilisé ces deux formes de motivation, mais vous comprenez les grandes lignes. Voyons maintenant chacun d’eux et comment vous pouvez les utiliser à votre avantage.

Pression publique positive

Alors que la pression est souvent perçue comme une mauvaise chose («Je suis trop pressé!»), Si elle est utilisée correctement, elle peut être une très bonne chose. Il est important que la pression ne soit pas appliquée d’une manière trop négative et à une intensité trop élevée. Gardez les choses positives et à une intensité gérable, et les choses iront bien.

Voici quelques exemples de la façon d’utiliser la pression publique positive pour vous motiver:

• Dites à tous vos collègues que vous allez atteindre un objectif («Pas de collations sucrées cette semaine!» Ou «Je vais garder ma boîte aux lettres ouverte complètement vide») et faire un rapport régulièrement sur vos progrès.

• Parlez autour de vous de votre objectif et informez vos proches de vos étapes franchies vers l’objectif.

• Postez votre objectif sur votre blog (Facebook, ou autre) et publiez des mises à jour régulières. Il est important que vous ne publiez pas seulement le but, mais publiez aussi des mises à jour. Encouragez les gens à vous interroger sur votre objectif si vous ne signalez pas votre progression.

• Rejoignez un forum en ligne lié à votre objectif.  Présentez-vous, faites-vous des amis, racontez-leur votre objectif, demandez de l’aide quand vous en avez besoin et signalez vos réussites et vos échecs.

• Affichez votre objectif et un graphique de votre progression dans votre bureau ou dans un autre lieu public (cuisine de la maison à la vue de tous)

• Postez des photos de vous tous les jours. Un gars l’a fait et créé une vidéo de ses progrès – c’était incroyable de regarder.

Vous avez donc l’idée. Je suis sûr que vous pouvez proposer des idées propres à vos objectifs et votre profil bien à vous.

Profitez de votre activité vers l’atteinte de votre objectif

Vous pouvez vous motiver à faire quelque chose que vous n’aimez pas faire, en utilisant la pression publique positive comme motivation. Mais si vous ne l’appréciez vraiment pas, vous ne pourrez le maintenir pendant bien longtemps. Même si vous pouviez le faire pendant des mois et des années … est-ce quelque chose que vous voulez vraiment faire? Si vous ne l’aimez pas, pourquoi le faire pendant très longtemps? Concentrez-vous sur le positif.

Voici quelques façons d’utiliser ce principe de motivation à votre avantage:

• Vous avez du mal à vous motiver à écrire pour votre blog? Recherchez des sujets qui vous intéressent. Si vous trouvez des choses qui vous passionnent, l’écriture devient facile.

• Avoir des problèmes avec une thèse pour les études supérieures? Peut-être que vous n’êtes pas aussi passionné par le sujet que vous pensiez être. Réexaminez votre sujet de dissertation et voyez si vous pouvez vous ressourcer ou trouver un nouveau sujet sur lequel vous pouvez vous exciter.

• Avoir du mal à faire de l’exercice? Trouvez un exercice amusant pour vous. Si vous n’aimez pas courir, essayez le soccer, la marche, etc. Allez en randonnée. Marchez avec des amis, etc.

• Est-ce que manger santé est un défi pour vous? (il l’est pour moi !) Trouvez alors des aliments sains que vous aimez. Expérimentez avec de nouvelles recettes et amusez-vous à les tester.

• Marcher est difficile ?  Apprenez à profiter du calme du début de la matinée, de la nature contemplative ou de la nature magnifique qui vous entoure. Jouer sur votre lecteur MP3 des chansons qui vous motivent ou écoutez des livres audio intéressants (de croissance personnelle ou de motivation) pendant que vous marchez.

Trouvez les parties agréables de toute activité et mettez l’accent sur celles-ci. Avec le temps, vous pouvez vraiment apprendre à aimer quelque chose. Ou, passez à quelque chose que vous aimez plus.

Ces deux principes, surtout lorsqu’ils sont utilisés ensemble, peuvent être des motivations puissantes. En fait, dans la plupart des cas, ils sont les motivations dont moi j’ai besoin.

N’hésitez pas à partager ce courriel avec des gens, le bon, le beau, le positif se doit d’être partagé ! Ensemble, une pensée à la fois, apprenons à changer notre façon de voir les choses !

https://www.facebook.com/yannick.page.motivateur/

https://www.youtube.com/channel/UCk7L5Qc2eLOtPLkYq0eJBYw