Résumé

Il nous arrive tous à un moment ou à un autre dans notre vie professionnelle de nous sentir dépassés par la charge de travail ou les situations et de nous sentir paralysés par un stress qui prend racine et qui ne cesse de nous tourmenter. Heureusement, il est possible de briser ce sentiment ensuivant sept étapes simples et efficaces !

INTRODUCTION

Parfois le stress au travail frappe comme une tonne de briques ! D’autres fois, il est sourd et latent comme un léger bouillon constant dans une marmite. Mais, peu importe comment cela survient, vous l’avez assurément déjà ressenti. Nous avons tous, à un moment où à un autre, éprouvé des symptômes de stress physique en raison de notre travail.À la base, l’expérience du stress au travail est souvent un sentiment d’impuissance, celui de devoir composer avec des pressions hors de notre contrôle. Même s’il est vrai que les causes de votre stress peuvent vous échapper, votre réponse au stress, elle, ne devrait pas vous échapper, et vous devriez être en mesure de gérer la situation. Ainsi, au lieu de vous asseoir et de souffrir, essayez plutôt de prendre les mesures suivantes, dans l’ordre.

I- NE SOYEZ PAS UN HÉROS

Il n’y a aucun avantage à « l’auto-martyrisation » ! Se laisser brûler ne fera du bien à personne. Cela peut vous faire sourire, mais prenez un moment pour le reconnaître. Commencez avec un peu d’autodiscipline ; vous n’avez pas à vous plaindre de ce que vous avez à faire. Au lieu de cela,permettez poliment, mais fermement, aux personnes avec lesquelles vous travaillez de savoir que vous avez atteint votre limite et que vous ne pouvez pas gérer plus de travail supplémentaire ou d’interruptions pour le moment.Il y a une limite à ce que vous pouvez faire, mais c’est votre responsabilité de communiquer aux autres que vous l’avez atteinte. Ils comprendront que vous devez « boucler votre ceinture » et prendre un moment pour assimiler le tout. Nous avons tous vécu ce moment. En fin de compte, c’est à vous de prendre la responsabilité de vous occuper de vous-même.

II- LA FACILITÉ SUR LES CONTRÔLES

Certaines personnes qui en prennent trop sont des perfectionnistes ou des personnes qui croient que les autres ne peuvent faire le travail aussi bien qu’elles. L’incapacité de déléguer et le besoin de micro gérer sont autant de moyens d’augmenter le stress et l’épuisement professionnel. Il est vrai que les moments où vous êtes le plus stressé ne permettent guère d’apprendre à mieux faire confiance aux autres, mais c’est à ce moment-là que ça compte. Ainsi, au lieu d’essayer de réviser complètement votre style de travail, cherchez de petites tâches ponctuelles ou des projets que vous pouvez transmettre aux autres.Quelle est la chose qu’il serait utile d’enlever de votre « assiette » et qui n’aura pas vraiment d’importance si quelqu’un d’autre ne le fait pas exactement comme vous le feriez ? Déléguer efficacement consiste à donner aux autres une marge de manoeuvre initiale pour échouer et apprendre de leurs échecs avant de faire les choses correctement. Ce n’est pas facile certes, mais cela vous aide à vous rappeler qu’essayer de tout gérer par vous-même vous a amené à ce point, ce qui est un échec d’un autre ordre. Rappelez-vous qu’il y a eu d’autres situations où d’autre sont pris le contrôle et que tout s’est bien passé ! Cela peut également être une de ces situations.

III- DEMANDEZ DE L’AIDE

Certaines personnes voient la demande d’aide comme un signe de faiblesse et feront tout pour l’éviter. Comme beaucoup de comportements que nous avons appris, celui-ci ne nous sert pas bien quand nous nous sentons « maximisés ». Mais les gens à qui nous demandons de l’aide voient rarement cela comme un signe de faiblesse. La plupart des gens sont souvent plus que disposés à donner un coup de main quand c’est important.Ne vous méprenez pas : demander de l’aide, c’est plus que déléguer une tâche ou deux. Quand vous faites cela, vous dites essentiellement : « Je suis d’accord avec tout cela – faites-le s’il vous plaît pour moi. » Parfois cela n’arrête pas la personne. Vous devez alors dire : « Écoutez, j’ai besoin d’aide pour tout cela. » Comprenez bien, faire une telle demande sera inconfortable au début, car c’est nouveau pour vous de demander de l’aide.Essayez de demander une petite quantité d’aide au début et voyez quel genre d’impact cela fait, puis essayez de demander de l’aide pour les choses plus importantes aussi.

IV- PRENEZ LE TEMPS DE SORTIR, DE VENTILER

Lorsque nous sommes frustrés, la première chose qu’on nous dit souvent est de repousser nos chaises de la table et de nous défouler. Au travail,malheureusement, ce n’est pas toujours aussi simple ! Notre désir naturel est souvent simplement de pousser plus fort. Parfois, il est préférable de mettre les étapes un à trois en mouvement en premier. De cette façon, vous pouvez vous sentir comme si vous abordiez déjà le problème avant que vous vous laissiez prendre une pause.Cela peut vous sembler contre-intuitif, mais après un certain temps, nous sommes tout simplement plus en mesure de nous concentrer efficacement.Cette fenêtre de temps a toujours tendance à se raccourcir lorsque nous subissons une pression intense. La chose la plus productive que vous pouvez faire est de vous éloigner de votre travail pour « recharger vos batteries » et vous régénérer.Allez vous promener, prendre l’air. Prenez un moment pour méditer, asseyez-vous dehors pendant une demi-heure et ne faites tout simplement rien,pas de réseaux sociaux, rien ! Quelle que soit la façon dont vous l’aborderez, la clé est de prendre le temps d’aiguiser votre esprit lorsque vous le sentez tendu, surmené et inefficace.

V- VOYEZ DES PERSONNES EN DEHORS DE VOTRE TRAVAIL

L’une des choses que nous sommes souvent tentés de faire lorsque nous sentons que le travail devient pesant et stressant est de nous tenir à l’écart, de nous isoler et d’exclure nos amis et nos familles pour que nous puissions nous concentrer encore plus à résoudre la tâche au travail. C’est une erreur fréquente et trompeuse, elle crée un cercle vicieux.Passer du temps avec des gens qui ne peuvent par vous aider à régler vos tâches ou vos projets peut sembler un luxe que vous n’avez pas, mais c’est de ce type d’interaction que vous avez probablement le plus besoin dans ce genre de situation. Non seulement ils nous apportent un soutien émotionnel et moral lorsque les choses ne se passent pas bien, mais ils peuvent aussi offrir une perspective fort utile précisément parce qu’ils n’ont pas une vision interne de tout ce qui se passe au bureau.

VI- PENSEZ À DEMAIN

Cela peut vous sembler banal, mais simplement vous rappeler que vous ne vous sentirez pas toujours comme cela, c’est important. Il viendra bientôt un moment où vous regarderez en arrière à partir d’un bien meilleur endroit. Cependant, pendant que vous êtes dans cette situation, essayez de vous rappeler comment la vie est quand vous n’êtes pas excessivement stressé ou sous pression, quand vous travaillez constamment vers vos objectifs et vos aspirations.Rappelez-vous ce que vous gagnez de l’expérience présente que vous vivez, et ce, même si ce n’est pas très amusant ! Cela est formateur et vous servira bien à l’avenir. Peut-être apprendrez-vous à être plus affirmatif, à dire non quand vous en avez besoin ou à savoir sur qui vous pouvez compter le plus lorsque vous avez besoin d’aide. Oui, réfléchir sur ce genre de choses vous demandera un effort de volonté, mais cela va très certainement vous aider à tout mettre en contexte.

VII- REVENEZ À VOS ROUTINES

Lorsque le stress lié au travail s’accumule, les premières choses que nous mettons à l’écart sont nos routines et nos rituels non reliés à notre travail :faire de l’exercice, maintenir nos relations sociales, les activités en solo que nous faisons pour nous détendre, etc. Les moments où vous avez le plus l’impression de ne pas avoir le temps de faire ces choses, c’est quand c’est le plus important de les faire. Vous pourriez ne pas être en mesure à la fois d’aller à ce dîner avec vos amis et d’aller vous entraîner au gym, mais vous pouvez probablement trouver le moyen de faire l’un des deux.Gardez ce temps précieux et résistez à la tentation de laisser filer ces moments. Rappelez-vous que votre santé, votre bien-être émotionnel et vos proches sont plus importants que tout ce que vous avez sur le dos au travail et que vous reconnecter avec eux peut vous aider à mieux vous débrouiller au bureau.

CONCLUSION

Il est primordial de comprendre rapidement ce qui mène à la situation de stress professionnel que vous vivez pour agir efficacement afin de vous remettre dans un état et une situation dans lesquelles vous reprendrez le contrôle. En appliquant ces sept étapes, vous allez pouvoir revenir à un sentiment normal et être en mesure de reprendre vos activités avec « zénitude » !

* Yannick Pagé est auteur, coach et motivateur pour Coaching Multi Solutions au http://www.coachingmultisolutions.com et au http://www.yannickpage.ca

Obtenez mon Ebook " Comment trouverle travail parfait, quand vous ne savez pas ce que vous voulez !" GRATUITEMENT

Abonnez vous à mon infolettre mensuelle et recevez gratuitement mon Ebook. Vous recevrez mensuellement mon infolettre traitant de motivation, de croissance personnelle, de coaching de vie et de coaching de ventes.

 

Votre abonnement à l'infolettre est confirmé.