Nous sommes tous des personnes humaines. Notre esprit est composé de pensées claires, mais aussi sombres. Nous avons tous nos zones de lumière, mais aussi nos coins plus obscurs. C’est la base la plus importante à comprendre quand on veut commencer à travailler sur soi. Chaque partie joue un rôle dans notre vie. Ignorer un de ces deux côtés ou tenter de se convaincre que cela n’existe pas est possible à court terme. Cependant, tôt ou tard, on doit faire face à notre côté plus sombre. La vérité c’est que nous sommes sur terre pour évoluer, faire un cheminement, nous sommes tous dans un processus continu dans le temps. Le chemin de la vie est tout sauf un chemin tranquille , la vie est pleine de détours.

Quel est notre côté obscur ?

Nous sommes tous au fait de notre côté lumineux et de ce qui est clair dans nos vies. Même si l’on utilise différents mots ou concepts pour en parler, nous savons tous quand quelque chose est bon, lumineux, nous interpelle. On développe toute notre vie ce côté lumineux des choses, car consciemment et inconsciemment on veut voir ce qui est beau, bon. Mais nous avons tous un côté sombre en nous. Quel est justement ce côté sombre en nous ? Est-ce le contraire de ce que nous aimons ? Pas vraiment. En fait, souvent notre côté obscur ou la facette de notre personnalité que nous aimons le moins est une pile d’émotions, de situations, de peurs, de frustrations qu’on essaye d’occulter avec beaucoup d’énergie… Notre côté obscur est souvent ce que l’on déteste le plus en nous. Cela peut être votre peur de l’échec, votre timidité excessive, une dépendance, une agressivité, etc.

Le côté obscur est aussi ce que vous détestez chez les autres, ce que vous jalousez des autres. Chaque fois qu’une personne vient vous mettre en rogne et fâcher c’est souvent qu’elle vient toucher à un truc de votre côté obscur. Si une personne vous met soudainement en état dépressif ou frustré en parlant de sa relation avec ses parents, c’est certainement parce que vous avez sans doute vous-même une mauvaise relation avec vos propres parents. Si vous voyez une personne qui quête dans la rue et qu’à sa seule vue vous devenez anxieux, c’est sans doute que cela est venu chercher votre peur de manquer d’argent, etc.

Pourquoi doit-on accepter notre côté obscur?

Peut être que je vous fais sourire jusqu’à présent avec ma notion du côté obscur comme dans Star Wars… comme si je faisais référence à un combat, un duel entre les forces du mal et du bien, mais ce n’est pas le cas. La religion nous dit que nous devons ”tuer” le mal, ”exterminer” l’ennemi, ”être victorieux” de ses ennemis, etc. C’est une vision destructive, négative. C’est simplifier notre personnalité entre deux pôles : le bien ou le mal. On ne peut pas dans les faits être séparé en deux mentalement, spirituellement. Accepter son côté sombre par contre, nous donne des avantages.

Effectivement, accepter le fait qu’on a un côté sombre et que cela fait partie de nous, nous donne la chance de rediriger l’énergie qu’on prenait à le combattre vers d’autres objectifs ! On en vient à ne plus se battre, on accepte le fait qu’on est qui l’on est et comme on est ! En plus, cela nous donne plus de fierté, on a davantage de pouvoir sur notre propre vie.  Accepter son côté sombre c’est aussi un pas en avant vers l’acceptation de soi. On aura moins tendance à se dire intérieurement des phrases dévalorisantes comme : ”je suis une mauvaise personne, je suis un bon a rien, je ne suis pas ceci, pas cela”. Aussi cela nous donne la chance de reconnaitre ce que nous sommes: ” je suis une personne timide, je n’ai pas de bonnes relations avec mes parents, etc.”

Comment peut-on accepter notre côté obscur ?

Évidemment, dans la vie de tous les jours ce n’est pas si simple j’en conviens ! On ne se lève pas tout simplement un beau matin en se disant: ”OK j’ai un côté sombre en moi et je l’accepte!”. Ce n’est pas magique. On a besoin d’une dose de courage, d’énergie et surtout la volonté de travailler sur soi. Cela demande non seulement un engagement réel, mais aussi du temps. Un bon point de départ c’est d’essayer de voir et comprendre nos réactions face aux choses qu’on n’aime pas. Essayer de mettre des mots sur des émotions, des situations. Au début cela est difficile, mais comme toute chose, plus on s’y prête, plus cela devient aisé. En nommant les choses, les situations, les émotions, les frustrations et en sachant de quel endroit elles viennent, vous pourrez prendre des actions et changer vos pensées, vos comportements, etc. Quand vous parvenez à identifier une de ces situations , dites-vous : ”j’accepte cette situation, je la reconnais”.

Au final, en acceptant ce côté sombre de vous, vous allez y gagner. Vous vous sentirez plus en confiance, plus en maitrise, plus serein, plus relaxe, moins frustré. Vous vous sentirez sans doute aussi plus détendu dans des situations auxquelles vous vous seriez senti tendu auparavant. En vous acceptant consciemment et en reconnaissant votre côté sombre et en réalisant qu’il fait partie intégrante de vous… vous aurez réussi à l’accepter et vivre avec…